mercredi 5 mars 2014

Semaine des alternatives 2014


Evènement national et international
En 2014, l'association Art et Nature participe à l’opération « semaine pour les alternatives aux pesticides » à Ploërdut du 21 mars au 6 avril.

Voici le programme des animations :
Exposition d'Art "être insecte", animations pour les enfants et les adultes, conférences d’information…seront au rendez-vous.

http://www.semaine-sans-pesticides.com


Exposition "être insecte" à Ploërdut



L'être insecte

L'être insecte

800000 espèces d'insectes répertoriés à ce jour et les entomologistes en découvrent régulièrement de nouvelles.
De tout temps les insectes nous ont inspirés par la beauté de leurs couleurs, la singularité de leur forme et le fantastique qui fascine l'imagination.

 L'être insecte peut être délicat, diaphane, élégant, léger, avec ses couleurs chatoyantes, scintillantes. 
Il enchante par son coté féerique, insaisissable.: les fées, et petites créatures dotées d'ailes ne sont-elles pas des êtres mi-insectes mi-humains?

Il peut être charmant, fragile tout comme il peut être menaçant, effrayant à l'image de ces personnages de sciences-fiction qu'ils ont inspirés, ces monstres aux carapaces d'acier, pattes articulées, piquants, menaçants, antennes et mandibules en forme de pinces : à taille humaine les insectes deviennent des créatures guerrières et invulnérables

L'insecte nous interroge sur l'étrangeté de "l'autre", sa différence, sur la façon parfois inquiète, parfois amusée dont nous le regardons 

L'insecte se camoufle, il a le pouvoir de passer inaperçu. 
Certains ont des formes invraissemblables, ils ressemblent à des fleurs, à des feuilles, à des branches....
Les motifs et les couleurs qui ornent leurs carapaces sont parfois si sophistiqués qu'on dirait des bijoux.

Leur capacité d'adaptation, l'organisation de leurs micros sociétés, leur force et leur déterminisme, fascine l'homme depuis toujours. Leur organisme va même jusqu'à muter pour tenter de résister aux insecticides les plus virulents. 

L'être insecte amuse aussi par ses formes arrondies, parfois grotesques, ses longues pattes, son allure maladroite, ses longues antennes. Les enfants les portent en affection, ils sont mignons et si petits qu'ils tiennent dans la main, lorsqu'ils échappent par bonheur aux coups de nos semelles

Méprisés ici, certains insectes sont sacrés dans d'autres parties du monde comme en égypte où le bousier fut trés vite élevé au rang de divinité : on lui attribuait des pouvoirs surnaturels et une puissance créatrice.
Malheureusement, en général les insectes les plus dignes d'interêt aux yeux de l'homme sont ceux dont nous pouvons tirer profit :
Les abeilles pour leur miel, la cire, le ver à soie, vernis, laque...

Sans insectes pour les polliniser on serait bien loin de l'immense variéte de fleurs qui couvrent notre planète

L'image de l''insecte est porteur d'ambivalence aux yeux de l'homme : Certains nous sont familiers et attirent notre sympathie, notre admiration. D'autres nous dégoutent, nous inquiètent jusqu'à nous faire paniquer, d'autres encore nous amusent ou nous paraissent ridicules. Mais la guerre chimique effrénée qu'on leur fait subir est lancée contre tous, car l'insecticide ne choisit pas ; entre le doryphore et la jolie petite abeille nul distinction n'est faite.  

l'Homme au final, en faisant ce choix radical du pesticide se nuit à lui même. Combien d'ouvrier faut-il pour remplacer le travail gratuit, offert par les insectes pollinisateurs? 
En apprenant à mieux connaître cette faune et en partageant avec elle un peu de notre territoire nous pourrions être surpris par la richesse que cette coopération engendre naturellement.

C'est pour ces raisons que, pour cette 2éme édition de l'exposition "être insecte" les artistes se posent en observateurs et nous interrogent sur la relation ambivalente que nous entretenons avec ces êtres minuscules et pourtant omniprésents.

En mettant les insectes aujourd'hui au devant de la scéne, les artistes nous proposent de découvrir leur propre vision, le regard qu'ils portent sur ces êtres avec qui la cohabitation pacifiste devient une nécessité.